téléphone rose sans attente, délicieux service de dial hot pour adulte qui fait saliver et jouir  jusqu'a la dernière goutte, et oui !

La fessée pour déclencher l'excitation érotique à chaque fois

Exprimer ses envies pour vivre une expérience totalement jouissive

Bonjour, je suis Fannie, une femme mariée qui est curieuse d'explorer ses désirs avec des hommes par téléphone.
Je comprends que chaque personne a ses propres désirs, et je suis enthousiaste à l'idée de vivre des moments sensuels sans conséquences grâce à l'anonymat de l'amour au tel.
En tant que femme mariée, j'ai toujours ressenti une certaine retenue lorsqu'il s'agissait d'explorer ma sexualité.
Cependant, j'ai toujours été intriguée par l'idée du sexe par téléphone et j'ai finalement décidé de franchir le pas.
D'ailleurs je ne peux m'empêcher de ressentir un certain frisson à l'idée de m'adonner à des plaisirs interdits avec des inconnus au tel rose.
Donc l'idée de l'anonymat est ce qui m'attire vraiment dans le sexe par téléphone.
En fait je peux me libérer de toutes mes inhibitions sans craindre que quelqu'un le découvre.
Lorsque je décroche le téléphone, je n'ai aucune idée de l'identité de mon interlocuteur, ce qui rend l'expérience d'autant plus excitante pour ce plan cul à venir. De plus les hommes à l'autre bout du fil ont tous des désirs différents, et je suis impatiente de les explorer.
En effet j'ai hâte de connaître leurs fantasmes et de m'y adonner avec eux.
Il y a quelque chose d'incroyablement sensuel dans le fait de décrire nos désirs inatendus l'un à l'autre, et j'aime ce que cela me fait ressentir.
Dans l'ensemble, le téléphone rose m'offre la possibilité d'explorer ma sexualité d'une manière sûre, excitante et anonyme.
Je suis impatiente de continuer à explorer mes désirs avec les hommes au téléphone et j'ai hâte de voir où ce voyage dans cette luxure voulue me mènera.

fessée martinet plaisir sexuel
préliminaire érotique fessée martinet

La fessée pour enfin exprimer un désir refoulé

Je suis une femme mariée et j'ai eu envie d'explorer un certain désir refoulé, la fessée. Jusqu'à présent nous avions des pratiques sexuelles ordinaires et cela nous satisfaisait pleinement.
Mon cricri m'avait confié son fantasme de me voir faire l'amour avec un autre homme. Mais je n'avais aucune envie. De plus il m'aura fallu plusieurs année de mariage pour que je lui révèle , non pas mon fantasme mais plutôt un désire refoulé.
cela c'et passé à l'occasion de mon anniversaire, il y deçà quelques mois. Peut être que le champagne m'avait désinhibée, j'imagine pour lui révélé ce truc.
Nous nous caressées et je lui demandé une fessée. A peine surpris, il m'a claqué le derrière avec la main. La sensation était étrange en fait. Ensuite nous avons fait l'amour.
Le lendemain, il a acheté un martinet sur le web dans une boutique coquine. Depuis la réception de ce martinet, cela fait partie de nos préliminaires. Lorsque j'en ai envie, je lui demande une fessée. Mon chéri va le chercher dans la commode, puis il me trouve allongée sur le lit à plat ventre le cul à l'air. Ainsi, c'est toujours moi qui décide quand je désire cet apéritif érotique. Dans tout les cas, ce n'est une punition.

Il y a quelque mois, un vendredi le jour de son anniversaire

La soirée à été évidemment un peu alcoolisée avec les amis. Mais une fois au lit, après quelques bisous, je lui ai demandé d'aller chercher le martinet. Lorsqu'il est revenu, il a été étonné de ne pas me voir en position." Je lui dit c 'est ton anniv, c est à toi de goûter au plaisir de la fessée érotique! ". En réponse, il me dit qu'il n'a jamais demandé ça! et ça ne fais pas partie de mes désirs en plus.
Tu sais, je connais bien ton fantasme, mais pour l'instant je n'ai pas envie de le satisfaire. Mais ce soir du doit apprécier de nouveaux plaisirs. " Tu dois essayer au moins une fois pour savoir".
Après cette discutions, mon cricri accepte sa première fessée. Ses réactions ont été mitigées, puis un gros câlin pour se remettre de ses émotions. Le lendemain soir, je me suis mise au lit très vite, et évidement je lui ai demandé de prendre son objet fétiche." Il me demande tu à envie d'une petite fessée?". Non ce soir c'est encore pour toi! " Ne me dit pas que tu veux encore me claquer le cul, je t'ai déjà dit que pour moi c'était pas mn truc.
Allez juste encore une fois , si vraiment tu n'apprécies pas, je ne le ferai plus. Il a enfin accepté. Donc, je me suis appliquée pour cette deuxième fessée, en alternant les petits coups espacés et quelques autres rapprochés. en effet je voyais son corps qui se tendait et suivait bien le rythme.
Tout d'abord j'ai glissé ma main gauche sous son ventre et j'ai serré son pénis par dessus le tissu. Puis j'ai repris par des petit coups rapprochés la fessée. Son sexe devenait de plus en plus dur. Soudain, il a éjaculé en poussant un soupir d'aise.
"Maintenant tu ne pourras plus dire que tu n'aimes pas ça mon cricri!, ai je commenté;)." Et nous nous caressés longuement après ça.
Un dimanche soir, il arrive avec le martinet. "C'est pour toi, oui me dit il!". Après sa fessée, je lui ai dit ce qui serait de l'ordre d'un de mes fantasmes. Ce qui me ferait vraiment plaisir, ce serai de te recommencer devant une copine. " Quoi tu es dingue, je ne veux pas faire ça devant ta copine!". Bien sur je comprends , mais avec Joelle , nous parlons souvent de fessée. Et elle n'arrive pas à admettre que j'y trouve du plaisir, elle pense que c'est de la punition. Et elle comprends encore moins que tu aies pris goût, elle pense que c'est un délire érotique. Mon rêve ne s'arrête pas là, il faudrait que tu sois entièrement rasé.

Si tu acceptes cette fessée, je réaliserai ton fantasme avec la personne de mon choix

"Non jamais! je n'accepterais jamais!". Dommage, tu as tort, donc tu ne pourras pas vivre ton fantasme. La discussion s'est arrêté là. Son refus ne nous à pas empêchés de faire l'amour comme nous aimons.
Et puis, un soir en caressant son sexe, j'ai eu la surprise de le sentir rasé. Je me suis interrompue. " cela signifie que tu acceptes finalement? oui , si tu tiens ta promesse".
Donc le rendez à été pris pour un samedi en fin de mois avec Joelle. Je lui ai demandé de s'habiller en genre secrétaire, et de ne pas mettre de collants. Il fallait aussi qu'elle s'assoie de façon à ce que l'on voie ses bas , pour exciter un peu mon homme. Après un bon repas, j'ai demandé à mon cricri d'aller se mettre en pyjama. Lorsque mon chéri a été prêt, j'ai invité ma copine à m'accompagner dans la chambre. En effet il était déjà étendu sur le lit pantalon baissé. Et il respirait très vite.
Alors, j'ai d'abord longuement promené le martinet sur ses fesses nues. Ensuite j'ai commencé la séance. J'observais mon amie, elle était toute rouge. Le ventre de mon chéri montait et descendait d'une façon qui ne trompais pas. " Tu avais raison, il a l'ai aimer vraiment ça." Plus que tu ne le penses.
Ainsi, j'ai pris sa main pour pour la guidée vers le sexe de mon chéri. Elle s'est laissée faire et à continuer de le caresser pendant que je m'adonnais à des coups de martinets. Finalement il a joui dans la main de ma copine avec une extase hors du commun. En fin j'ai réaliser mon fantasme de faire jouir mon homme dans les mains d'une autre. A mon tour maintenant de réaliser le sien un jour peut être... mais je veux d'abord savourer cette nouvelle expérience.